L’histoire

Jambes cassées, cœurs brisés est un roman de Noël drôle, un peu fou, une histoire chaleureuse qui parle de ce que l’on peut attendre de soi-même et des autres. Un livre sur la solitude et l’amitié. Sur les petits et les gros mensonges. Sur les astuces pas tout à fait conventionnelles qui permettent d’obtenir ce que l’on veut. Sur la possibilité de trouver l’amour et surtout de se trouver soi, même quand Noël approche à grands pas.

Dans la vie de Lisbeth Cederström, 38 ans, rien ne se passe vraiment comme elle le souhaiterait. Certes, elle aime beaucoup sa petite maison au bord de la mer et son travail d’enseignante. Elle s’est bien intégrée à Frillesås, cette petite ville de côte ouest où elle est venue habiter il y a maintenant cinq ans. Et puis : elle est célibataire. Ce qui, éventuellement, est mieux que d’être malheureuse en amour.

Mais alors que Noël approche, la situation se dégrade. Sa directrice veut réduire ses heures d’enseignement de gym pour les confier à un champion de ski en reconversion. Harry, son ancien petit ami, réapparait, lassé de sa nouvelle petite amie trop glamour. Lisbeth apprend également que sa sœur Helena a décidé d’accoucher à domicile pour la naissance de son quatrième enfant, une perspective qui effraie toute la famille, et que la fille de sa meilleure amie a des ennuis avec la police.

Lorsque la cuisine a besoin de travaux qui seront effectués par un ouvrier que Lisbeth n’a jamais vu, le désastre est à son comble. Cerise sur le gâteau : sa mère veut que le déjeuner de Noël débute à onze heures.

Lu dans la presse

Une bonne critique est toujours plaisante à lire. Celles-ci m’ont particulièrement touchées.

Maria Ernestam est une auteure talentueuse. Elle tisse une toile dans chaque histoire, écrit ce genre de roman qu’on aime lire au cours d’une longue soirée d’hiver, quand on a envie de prendre soin de soi, loin du vacarme de la radio et des écrans de télévision. Upsala Nya Tidning

Une histoire au parfum de vin chaud qui fait beaucoup rire. Amelia

Jambes cassées, cœurs brisés est une histoire chaleureuse et pleine de bon sens. Maria Ernestam décrit joliment la solitude et l’amitié, la difficulté d’être humaine, et s’assure bien entendu que tout le monde passera un joyeux Noël. Femina

Maria Ernestam s’attache aux détails qui rendent ce récit malicieux et divertissant. Comment, à l’approche de la quarantaine, parvenir enfin à prendre ses propres décisions sur la façon dont on va fêter Noël. Une belle histoire d’amitié, pimentée de sages petites maximes sur la vie. Tara

Plus de livres